Le Krav-Club

"Dans la rue, il n'y a pas de règle."

La rentrée arrive et vous cherchez un club de Krav-Maga. Comme dans toutes les disciplines il y a des bons et des mauvais Club. Comment faire le tri ?

Chercher dans l'annuaire des associations ou utiliser un moteur de recherche

Le réflexe serait de chercher dans la liste des clubs de la fédération nationale, sauf que pour le Krav-Maga il en existe un grand nombre. Cela va de quelques références de sérieux jusqu'à certaines qui tiennent du charlatanisme. Pour ne pas simplifier les choses, il y a aussi de très bons instructeurs qui ne sont affiliés à aucune fédération. Si c'est vraiment important pour vous, voilà la liste tout à fait subjective des fédérations que j'estime sérieuses, classée par préférence personnelle décroissante : KRAVolution, KMG, Krav-Maga Core, EIKM, IKMF, IKM, FEKM. D'autres me semblent intéressantes comme Combat Krav-Maga International ou ICCS mais je n'ai pas côtoyé leurs instructeurs.

Le plus simple est de chercher dans les annuaires des associations des villes près de chez vous ou de taper "Krav-Maga" suivi du nom de votre ville dans un moteur de recherche.

Aller voir

Certains instructeurs sont très bons pour dénicher des bons plans pour allonger leur CV. Outre le problème des fédérations il faut aussi savoir que le niveau de chacune d'elle est très hétérogène et les diplômes n'aident pas non plus. Je connais des instructeurs avec un niveau absolument exceptionnels qui n'ont pas passé de grade pendant 10 ans parce que ça ne les intéressait pas. A l'inverse certains instructeurs sont très bons pour dénicher des bons plans pour allonger leur CV.

Les photos et les vidéos ne sont pas forcément une aide non plus si vous ne vous y connaissez pas. Leur réalisation est un exercice très particulier. Certains mauvais prof arrivent à faire de très bonnes vidéos et à l'inverse de bons profs ne s'en préoccupent même pas.

Comment faire ?

Il faut aller voir sur place et si possible à participer à un cours d'essai. Observez en faisant attention aux points suivants. En les lisant, n'oubliez pas que vous n'avez vu qu'un cours ou deux. Ça arrive de faire un moins bon cours, que ça ne se passe pas comme prévu. Gardez une vision d'ensemble, il faut plusieurs points négatifs pour en tirer une conclusion valable.

Un cours

Les élèves tiennent la route

On juge un instructeur à ses élèves

On dit toujours qu'on juge un instructeur à ses élèves. Et ils sont bien en partie le résultat de son travail. Si ses élèves sont tous mauvais vous allez avoir du mal à être bon...

Il y a bien-sûr des nouveaux, mais à part si le club vient d'ouvrir, il doit y avoir quelques anciens et ceux-là doivent tenir la route. Si vous ne voyez que des victimes en puissance autour de vous, cela veut en général dire que l'instructeur n'est pas bon. Soit il n'est pas capable de faire atteindre un niveau correct à ses élèves, soit il n'est pas capable de les garder.

Si vous commencez, évaluer le niveau des élèves est difficile, mais demandez-vous : si l'agresseur était vraiment décidé à le tuer est-ce qu'il aurait une chance ? Je ne dit pas qu'il faut qu'il soit capable de s'en tirer à tous les coups quelque soit l'agresseur, ça n'est vrai pour personne, même un instructeur peut être surpris ou ne pas être assez rapide.

Si à la fin du cours, personne n'est capable de faire quelque chose qui ressemble un peu à ce qu'à fait l'instructeur, il y a un problème, au moins dans ce cours.

Apprendre comment et pourquoi

L'instructeur explique la situation

Si l'instructeur ne peut pas expliquer pourquoi il fait tel geste au lieu de tel autre, il y a de mon point de vue un vrai problème. Le Krav-Maga repose sur des principes tactiques, techniques et pédagogiques, ce n'est pas un catalogue de chorégraphies !

Pouvoir poser des questions

L'instructeur explique la situation Vous devez pouvoir poser une question sans vous faire remballer. Les explications de l'instructeur ne suffisent pas toujours, chacun a sa façon de réfléchir.

Ne jouez pas le-monsieur-je-sais-tout et évitez le "oui mais en savate espagnole on frappe avec l'oreille" ça peut crisper l'instructeur et vous n'aurez pas forcément votre réponse. Vous en aurez une autre : est-il patient et diplomate ? Mais franchement il aura largement de quoi vous le prouver avec les autres élèves !

Avoir le temps de travailler

Si on vous fait avaler 6 techniques par heure, vous ne pourrez pas tout assimiler. Pour maîtriser un minimum une technique il faut du travail, pour l'intégrer réellement et pouvoir l'appliquer dans un vaste champ de situations il faut la répéter des centaines de fois en variant de nombreux paramètres ! Impossible à faire si vous changez de techniques toutes les 5 minutes.

Le seul cas où de nombreuses techniques peuvent être abordées de façon constructive est le cours de révision. Attention au cours de révision fait pour les anciens et qui n'en est pas un pour les nouveaux. Ce qui nous emmene au prochain point.

Le cours est adapté à tous

On peut se demander si le niveau des élèves n'est pas le fruit d'un système de sélection efficace.

Certains clubs ont un très bon niveau mais seuls les bons élèves restent. Si le niveau d'exigence est très élevé avec des cours très physiques et une grosse pression sur le niveau technique, les élèves faibles voir moyens ne vont plus venir. Cela fausse la lecture du niveau des élèves dont je parlais avant. Dans les cas extrêmes, on peut se demander si le bon niveau des élèves n'est pas simplement le fruit d'un système de sélection efficace.

A l'inverse, si les élèves qui s'en sortent bien sont bridés par ceux qui ont plus de mal, c'est auusi vraiment dommage. Les meilleurs sont ralentis mais les plus faibles aussi ! En effet les meilleurs doivent être mis au contact des autres pour créer une émulation. Un élève qui a compris un geste un peu technique pourra parfois l'expliquer à un autre d'une façon différente de celle de l'instructeur et permettre le petit déclic nécessaire.

Il faut donc que l'instructeur construise et mène son cours de façon à ce que tous puissent progresser et être motivés. Observez comment se comportent les deux catégories d'élèves, est-ce-qu'ils s'ennuient, sont découragés ou bossent avec motivation ?

Les groupes de niveaux permettent d'éviter le plus gros du problème, mais du coup les débutants sont moins tirés vers le haut par les anciens. Personnellement quand le planning le permet, j'aime proposer un créneau "tous niveaux" dans lequel le groupe débutant rencontre le groupe confirmé.

Ce n'est pas un cours de fitness

Il faut travailler sa condition physique en Krav-Maga, je suis le premier à le penser.

Mais si vous passez la moitié du cours à faire du physique il y a un problème !

S'il vous manque du physique, vous pouvez en faire chez vous ou dans une salle. Alors que si vous ne faites pas assez de Krav-Maga avec un instructeur, vous ne pouvez pas complètement le compenser en vous entraînant seul. Il faut déjà savoir ce qu'il faut faire, ensuite se rendre compte qu'on ne fait pas ça et des fois il faut en plus savoir comment corriger intelligemment.

Un cours complet

Exercice de stress

Si vous voyez qu'il manque toujours les phases primordiales d'un entraînement il faut aussi vous poser les bonnes questions.

Est-ce que je risque des blessures sans échauffement ?

Que vaut ce que j'apprends, si je ne l'applique pas dans des exercices sous stress et fatigue ?

Comment je vais pouvoir gérer la violence réelle si on ne fait pas de combat ?

Ce qui dépend de vos attentes

Discutez avec les anciens pour qu'ils vous racontent la vie du club.

Les points précédents étaient vraiment indispensables mais il y a une part de goûts personnels quand vous choisissez un club.

Par exemple une ambiance familiale et amicale peut être importante pour vous, alors que d'autres n'y feront pas attention. Vous pouvez aussi très bien vous contenter des cours ou attendre de votre club qu'il propose des animations supplémentaires avec des déplacements pour participer à des stages nationaux, l'animation de stages sur place le week-end, des pots, des sorties de fin d'année ou autres.

Le coté "business" de certains clubs peut aussi vous déranger, j'ai entendu parler de clubs qui mettent la pression pour des passages de grade payants et le stage de préparation, payant lui aussi, qui va avec.

Discutez avec les anciens pour qu'ils vous racontent la vie du club, ça vous ne pourrez pas vous en rendre compte en venant une fois ou deux.

Le mot de la fin

Voilà, vous savez ce qu'il faut regarder quand vous allez voir un cours. Et vraiment, allez-y. Les réputations des clubs n'ont parfois rien à voir avec la réalité. Si vous interrogez un élève qui a fini la saison, il est forcément content, que ça soit pour de bonne raison ou par manque de discernement...

Faites-vous votre idée par vous-même !


Si vous avez une remarque ou des questions, vous pouvez laisser un commentaire en dessous !

Faites attention à vous.

Article précédent Article suivant